Je Suis Ma Ville

Je Suis

 

Twitter Facebook Courriel

___________________

Pour être informé(e) de la parution d'un article,
dès sa mise en ligne, inscrivez-vous à la
Newsletter au bas de cette page.

Talents d'Ici

 

Notre région est d'une richesse artistique incroyable. Peintres, sculpteurs, photographes, auteurs, musciens... les talents y sont nombreux. Je vous invite à les découvrir :   

     - Talents d'Ici

     - Actualité des artistes

     - Coups de Coeur des artistes

     - Cours et formations

     - Expositions virtuelles

     - Videomatons

     - Répertoire des artistes

Les conseils d'Amylee

Amylee-Conseils.jpg

Amylee est une artiste-peintre française de réputation
internationale, qui a parfaitement compris l'intérêt du net
pour promouvoir son art et développer sa notoriété.
Ses conseils sont précieux.

Sur votre mobile

G Iphone

Cliquez sur l'image pour accéder
à la version de ce blog optimisée
pour téléphone mobile.

Traductions automatiques

0 French 0 English 0 German 0 Arabic 0 Chinese
Français
Anglais
Allemand
Arabe
Chinois
         
0 Spanish 0 Hindi 0 Italian 0 Portuguese 0 Russian
Espagnol
Hindi
Italien
Portugais
Russe


Traductions automatiques générées par Google.

Contenu non vérifié par le site JeSuisMaVille.

Les visiteurs...

Locations of visitors to this page

Cliquez sur l'image pour savoir qui visite ce site.

Copyright

Licence Creative Commons
Les photos sont la propriété des artistes.
Il est interdit de les reproduire.

Certaines autres sont protégées par une

Licence Creative Commons

Un dernier mot...

Cgifb“Quand je serai grand, je voudrais être
chanteur, magicien, peintre, musicien...

n'importe quoi, mais pas adulte!

Trestler 591

 

Jean-Joseph Trestler est né à Mannheim en 1759. En 1776, à l’âge de 17 ans, il est engagé au service de la Couronne britannique, avec 4000 autres mercenaires allemands, pour lutter contre l’invasion américaine. Sur ce nombre, 30% sont restés en Amérique après la guerre. Trestler était du nombre.

 

Trestler sans nomIl devient marchand ambulant à Montréal pendant deux ans. Il épouse Marguerite Noël en 1785. De son premier mariage, il aura quatre filles dont deux seront déshéritées pour s'être mariées contre son gré à des commis du magasin général, d’où la légende du fantôme de Catherine qui à l’occasion dit-on, revient sur les lieux.

Vers 1786, il achète une propriété dans la Seigneurie de Vaudreuil, sur la rivière des Outaouais. Dès son arrivée, il ouvre un magasin général. Vers 1791, il fait construire une fabrique de potasse. Prêteur, puis impliqué dans le commerce des fourrures, monsieur Trestler deviendra très fortuné et influent. Après avoir construit, ce qui allait devenir, la partie centrale de la maison en 1798, il ajoutera la partie "ouest" (voûte et entrepôt) en 1805 et la partie "est" en 1806 (deux chambres qui deviendront l'actuel salon). La maison aura donc eu cette double fonction de maison de commerce et de résidence bourgeoise. Monsieur Trestler verra sa situation de notable se renforcer alors qu’il sera élu député de York en 1808. Moins chanceux en politique, il sera membre de l’Assemblée qu'une année. Jean-Joseph Trestler meurt en 1813 et il sera inhumé dans la crypte de l'église St-Michel de Vaudreuil.

 

D'un second mariage avec Marie-Anne Josephte Curtius naîtra quatre fils. Le second fils Jean-Baptiste Curtius qui devient médecin-chirurgien fut l'homme de confiance de sa mère à la suite du décès de son père. Il sera administrateur des propriétés Trestler. Seul fils marié, ce sont ses cinq enfants qui ont continué la descendance Trestler. Une Fille, Iphigénie, a épousé Sir Antoine-Aimé Dorion qui fut chef du parti libéral du Canada, juste avant Wilfrid Laurier, et Premier ministre pour une courte période. Il utilise donc la maison comme maison secondaire. C'est en son honneur que la ville de Dorion, séparée de Vaudreuil en 1891 (l’année où il décède) porte son nom. Eulalie Dorion (une des filles d’Iphigénie) épouse l’honorable Christophe-Alphonse Geoffrion (1843-1899) célèbre avocat de Montréal. Ils habitaient la partie centrale de la maison. Entre 1860 et 1880 la succession Trestler se départit des terres et des biens hérités en 1813. On conserve la maison principale mais on la subdivise en trois parties et on en fait des résidences d'été. Les familles Tooke, Nash et Béique y séjourneront. En 1927, la maison est achetée par Gustave Rainville, courtier en valeur mobilières, il s'en servira comme maison secondaire. Des transformations importantes seront effectuées.

 

Montage Carré

 

En 1951, la maison est vendue à Donald Taylor, président de St-Raymond Paper. En 1969, elle est classée 'Monument d’architecture d'importance nationale' par le ministère des Affaires indiennes et du Nord. Achetée et restaurée par Judith et Louis Dubuc en 1971, elle est classée 'Bien culturel et monument historique' par le ministère des affaires culturelles du Québec. En 1984, acquisition de la propriété par la Fondation de la Maison Trestler grâce au soutien financier de la Fondation Macdonald Stewart et de Parcs Canada. La Fondation de la Maison Trestler se donne pour mission de promouvoir le développement, le rayonnement et l'accessibilité de la Maison Trestler.

 

Un haut-lieu de la culture québécoise

La Maison Trestler est devenue un site privilégié et incontournable de la scène culturelle québécoise. La fondation y organise des visites guidées, des expositions, des concerts et la programmation de son festival d’été est des plus courue par les mélomanes. On y accueille des interprètes de la relève et des artistes de renommée internationale.

Visitez le site de la Maison Trestler pour plus d'information.

 

Rencontres paranormales

La Maison Trestler est aussi connue pour être le théâtre de certaines manifestations paranormales. Une équipe de TVA y réalisa même un reportage présenté par Chantal Lacroix, qui fut invitée par un médium à vivre une expérience hors du commun en tentant d’entrer en contact avec le ou les esprits "habitant" la Maison Trestler.

 

 


 TVA - Rencontres Paranormales - 1ère partie

 

 

 

 

TVA - Rencontres Paranormales - 2ème partie

 

 

Situer la Maison Trestler sur le plan de la ville

 

Photos : Christian Gonzalez

Par jesuismaville - Publié dans : Sites Classés
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés